Histoire

Présentation     Histoire     Equipe



Solo K - photo : Marc Grèmillion

 

 

En novembre 2001, Karine Jamet et Cécile Bidaud fonde la compagnie

2002/2003 : Une première création pour les petits
Sous l’aile créative de la Compagnie Carcara, en résidence à Poitiers, le chemin d’une danseuse a croisé celui de l’écriture d’une poétesse. Un fort désir de créer ensemble aboutit à un spectacle pour enfant alliant mots et mouvements, danse, manipulation d'objets et poésie.
Les premières rencontres avec le public s’avèrent assez belles, l’envie de continuer donne naissance à Dzig et Compagnie et avec elle à l’aventure d’Aquatik qui, avec le temps, les changements et reprise de rôle, devient un doux duo sur l’univers marin, spécialement pensé pour les tout petits à partir de 6 mois, et qui se joue encore très souvent aujourd’hui.

En 2003 Cécile Bidaud quitte la compagnie pour suivre une autre destinée professionnelle.

2003/2004, Nouveau projet
A la suite d’une performance réalisée dans une cuisine pour le festival «Trouver sonnette à son pied », Karine crée le duo tout public Cuisine et déKadanse : la dérive de deux femmes agacées par les tâches ménagères, qui sortent par sursaut de cette torpeur pour s’évader. Elle décide de poursuivre et de développer le concept. C’est l’année de Mise en Demeure …

2005/2006 : Une rencontre : un nouvel horizon !
Isabelle Lucet, grimpeuse, sollicite la compagnie pour réaliser un spectacle de danse-acrobatie. Karine Jamet accepte de quitter le sol pour chorégraphier EsKale, la magie de cette nouvelle rencontre se met en place petit à petit, pour aboutir à une création avec six interprètes danseurs/acrobates d’horizons différents, sur un navire métallique réalisé par un artiste sculpteur, Olivier Monteil, sous le regard bienveillant et formateur d’Antoine Le Menestrel, pionnier de la danse verticale.

Rebaptisée La Caravane K en septembre 2005,la compagnie prend son envol …

2007/2008 : Solo …
Solo K
Le parcours, aux multiples facettes, de Karine Jamet l'amène à 35 ans à affiner son écriture, à se centrer plus particulièrement sur la matière du corps et plus précisément celle de son propre corps avec son histoire, son ressenti sur le monde… Une scène, des lumières, des objets pour une danse expressive, emprunte d’un réalisme poétique.

A petit pas seKret - Korde sensible
Solo pour deux jeunes danseuses amateurs en situation de handicap pour une expression chorégraphique singulière et personnelle autour d’un objet détourné. Ces créations témoignent de l'engagement de la compagnie auprès des artistes en situation de handicap.
Ces courtes

2009/2010 : Retour vers la petite enfance
Krapahute

Solo burlesque et poétique pour les enfants à partir de 1 an. Karine Jamet a réalisé ce solo suite au travail de recherche de son propre clown et de la poétique du burlesque qu'elle a entamé à partir de 2008.

2010/2011 : La folie des grandeurs ...
HypoKrite

Une pièce tout public à partir de 8 ans.
Toujours à l'affût des rencontres artistiques et humaines improbables, Karine réunit sur scène, une danseuse handicapée, trois danseuses d'ages différents et un créateur sonore également comédien à cette occasion, pour cette pièce atypique à tiroirs.

Depuis 2009 : Des prises d'espace improvisées
PonKtuels

Dans un état d'esprit correspondant aux aspirations de la compagnie, celle-ci décide de répondre aux demandes pour des créations in situ rebaptisées ici "PonKtuels" réunissant danseurs/comédiens/acrobates.

2013 : Un voyage dans le ciel nocturne
Petits Trakas de Lune

Le conte de Marie Sellier "La Lune Nue" résonne dans le coeur de Karine qui l'adapte pour la scène et lui redonne vie en Danse/Musique et Langue des Signes Française.
C'est l'histoire d'une relation mère/fille d'une création poétique tout public à partir de 5 ans réunissant sur scène une danseuse, une musicienne.conteuse et un comédien sourd.

 

 





photo haut de page : Marc Gremillon - contact compagnie : lacaravane.k@gmail.com